Les cures de naturopathie

Les cures de naturopathie

Pourquoi faire une cure de naturopathie ? Est-ce utile ? Comment et pour qui les conseiller ? Quelles sont les différentes cures de naturopathie?

Notre corps est une merveilleuse machine qui se suffit à elle-même. L’organisme pratique l’autolyse, c’est-à-dire son propre nettoyage.

Par le biais de notre alimentation nous ingérons des toxines, des substances inutiles qui nous polluent.  De là, nos filtres naturels (appelés émonctoires) jouent un rôle très important. Ils sont au nombre de 5 : la peau, les poumons, les reins, le foie et les intestins.

Ils ont pour objectif de se débarrasser des déchets de notre corps (par la sueur, l’urée, la sécrétion de sébum, etc.)

Il est important de ne pas les laisser s’encrasser sous peine d’en subir des conséquences !

Alors pour ne pas en arriver là, les cures en naturopathie permettent de faire le grand nettoyage. La fréquence et la durée d’une cure est propres à chacun, cela dépend de la force physique et mentale. Le secret est d’écouter son corps. Commencer par une journée puis augmenter petit à petit la durée.

Bien entendu, on ne pratique pas la restriction alimentaire si l’on est enceinte, en pleine croissance ou en sous-nutrition.

une cure de jus de fruits

1 – Le jeûne

Les bienfaits du jeûne ne sont plus à prouver. Le principe repose sur le fait de mettre son système digestif au repos complet. Seule l’eau peut être ingérée. Le corps puise son énergie dans ses réserves. On peut constater des améliorations nettes : une peau plus belle, un soulagement au niveau de douleur chronique, une amélioration de la qualité de sommeil, etc.

Un jeûne doit se préparer et se faire sur une courte période. Il est conseillé de boire beaucoup d’eau, de cesser tout autre boisson (café, alcool, sodas) quelques jours avant.

Un jeûne sec n’est pas recommandé. Durant le jeûne les reins apprécieront des infusions de bouleau, queue de cerise ou reine des prés. Pour stimuler et activer la peau, des bains chauds et sauna sont conseillés.

Un jeûne se fait au calme de préférence en période de vacances là ou l’organisme est au repos.

Le retour à l’alimentation doit se faire progressivement.

le jus d'épinard riche en Vitamine A

2 – La monodiète

C’est une forme de jeune plus souple. Le but étant de ne consommer qu’un seul aliment (cru ou cuit) lors d’un repas, sur une journée ou plusieurs. Cette pratique permet d’augmenter le potentiel de vitalité et de défense de chacun.

Une monodiète de pomme permet de drainer les intestins et le foie, elle possède des vertus diurétiques, laxatives et fait baisser le cholestérol.

la cure de jus en naturopathie

3 – Les cures de jus en naturopathie

Les cures de jus ont le mérite d’activer tous les émonctoires et de combler certaines carences. Cette cure peut s’effectuer dans le cadre d’une alimentation normale. Il est préférable de réaliser les jus à l’aide d’un extracteur afin d’en extraire les fibres.

Les jus peuvent être à base de légumes ou de fruits mais ces derniers doivent être limités à cause de leur teneur en sucre. Prenons l’exemple d’un jus d’épinard qui réduit les problèmes digestifs tels que la constipation. Il est riche en vitamines C et E.

Pour donner davantage de panache à vos jus, pensez aux épices et aromates tels que le gingembre ou le curcuma !

4 – Le trio DETOX des cures de naturopathie

a – La cure détoxifiante

Elle consiste à drainer et éliminer. Pour se faire, un jeûne hydrique est préconisé afin de mettre son organisme au repos. En parallèle les émonctoires doivent être activés avec de l’exercice physique tel que le yoga, des temps de détente avec sauna, hammam, massages…

L’important lors de cette cure est de vider son esprit, pratiquer la relaxation, le lâcher prise, les techniques de respiration, pour diriger toute son attention vers la détoxification. 

les bienfaits de la méditation et relaxation sur la santé

b – La cure de revitalisation

Cette cure fait suite à la cure de détoxification, c’est la phase de reconstruction. A cette étape de la cure on va instaurer une nouvelle hygiène alimentaire afin de repartir sur de bonnes bases. Le but étant de supprimer ou réduire les éléments nocifs à notre santé (café, alcool, sodas, etc.) et de privilégier une alimentation équilibrée.

Sur ce point il ne faut pas oublier le facteur plaisir, c’est pour cela qu’une quantité raisonnable d’aliment dit « nocif » peut être consommée. Cela reste bon pour le moral !

.

c – La cure de stabilisation

C’est la cure la plus compliquée à mettre en place, car c’est celle qui permet de maintenir la nouvelle hygiène de vie adoptée lors des deux précédentes cures. Les rythmes effrénés, le stress et les normes sociales ne permettent pas forcément d’inscrire ce mode de vie dans la durée.

Cependant boire un verre de jus par jour, effectuer une monodiète par semaine, pratiquer une activité de relaxation, etc… peut-être adopté au fil du temps.

Si vous n’êtes pas familier avec les cures en naturopathie il vaut mieux consulter un naturopathe qui sera vous conseillez selon vos besoins.

alimentation apéritif aubergine beauté betterave bio béchamel cake chocolat cosmetique courgette crumble crème Dessert developpement personnel entrée gateau gratin houmous huile essentielle lasagne laurent gounelle lecture livre légumes madeleine muffin naturopathie plat pois chiches produit de beauté protéine pâte recette sante naturelle sauce sejour shopping soupe tarte tomate vacance vegan voyage zero dechet



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *