Les étiquettes alimentaires

Les étiquettes alimentaires

Comment lire une étiquette alimentaire ? Comment comprendre l’étiquetage nutritionnel ? A quel label peut-on se fier ?

Nous vivons dans une société de consommation, où le temps nous manque. Nous prenons plus le temps de cuisiner et d’écumer les marchés locaux de bons produits. Alors les petits plats tout prêts de nos industriels nous aident beaucoup. Sous forme surgelé, en barquette, en boîte, rien de plus simple, un temps de réchauffage et c’est prêt !

Mais savez vous réellement ce que vous mangez ? Ces produits alimentaires ne seraient-ils pas un poison pour notre santé ?

Il n’est jamais trop tard pour adopter de bons réflexes. Alors prenez 5 minutes de votre temps pour lire les étiquettes alimentaires.

Il ne faut pas oublier que dans cette industrie alimentaire c’est le consommateur qui peut faire évoluer les choses. Moins un produit sera commercialisé, moins il rapportera d’argent et plus il aura de chance d’être exclu du marché !

l'étiquette nutri-score qui note un produit alimentaire

1 – L’étiquetage nutritionnel

Il permet de connaître les apports en énergie et en nutriments. Généralement exprimé aux 100 grammes (ou millilitres) par produit et ont pour valeur des kilocalories (kcal).

En moyenne, une personne active doit consommer entre 1500 et 2000 kcal par jour. Ce chiffre diffère avec la croissance, l’activité physique ou la grossesse d’une personne.

Les informations nutritionnelles obligatoires sont : la valeur énergétique (en kcal), la teneur en lipides, en protéines, en glucides, en sucres, et en sel.

En revanche le détail des nutriments pour les lipides et les graisses trans figure rarement sur les étiquettes alimentaires. On ne connait pas la teneur en oméga 3/6/9 ou si les graisses trans sont partiellement ou totalement hydrogénées.

la liste des ingrédients des étiquettes alimentaires

2 – Liste des ingrédients

De manière générale plus la liste des ingrédients est longue plus le produit est transformé voir ultra transformé. Plus la liste est courte et mieux c’est.

La liste doit contenir des ingrédients que l’on trouve dans son placard. Les ingrédients doivent être ceux que vous auriez mis si vous aviez fait la recette vous-même.

Aussi, plus un ingrédient est présent en grande quantité, plus sa mention apparaîtra en tête de liste.

La fin de la liste désigne les additifs et les conservateurs, il doit en avoir le moins possible. Fuyez de manière générale les produits dont les mots dans la liste des ingrédients sont imprononçables ou que vous ne connaissez pas.

Préférez les produits dont la quantité, la provenance et le détail figurent dans les ingrédients. Par exemple :

Le détail des huiles végétales (colza, tournesol, coco, etc.)

Les œufs doivent mentionner « frais élevé en plein air » ou BIO

La viande : 100 % muscle et pas « préparation bouchère »

les différents labels sur les étiquettes alimentaires

3 – Les labels

Un label, permet au consommateur d’avoir un gage de qualité sur un produit, et ce en France comme en Europe. Cela permet de renseigner la population sur un produit depuis sa production jusqu’à sa commercialisation.

Les étiquettes alimentaires - label

      L’IGP (indication géographique protégée) est un label qui désigne l’ensemble des produits alimentaires et agroalimentaires qui proviennent d’une région spécifique.

Les étiquettes alimentaires - label

        L’AOP (appellation d’origine protégée) fait référence à un savoir-faire particulier qui est reconnu au niveau national.

label

   Les STG (Spécialités Traditionnelles Garanties)

Dans les milieux ruraux tout comme dans les campagnes, ce label signifie la protection d’un mode de production.

label bio

L’Agriculture Biologique est un système qui assure la qualité d’un produit dans une norme bien précise. Le label bio est une certification délivrée par un organisme public ou privé. Il garantit l’absence de pesticides ainsi que la présence quasi-inexistante d’OGM, mais aussi la qualité et la traçabilité d’un produit issu de l’agriculture biologique destiné à la vente.

4 – Les additifs alimentaires

poison additifs alimentaires

Il en existe de différents groupes en fonction de leur rôle. Souvent reconnaissable sous un code Exxx, se sont des substances ajoutées aux aliments industriels pour améliorer la saveur, l’apparence, la texture, etc.

On parle ici des conservateurs, colorants, émulsifiants, acidifiants, épaississant, exhausteur de goût, édulcorant, etc.

Bien entendu il est conseillé d’éviter d’acheter des produits contenant trop d’additifs, d’autant plus qu’ils n’apportent aucune valeur nutritionnelle.

Certains additifs sont inoffensifs et d’autres dangereux pour la santé. Lisez bien les étiquettes alimentaires.

Les cancérogènes Les allergisants Les perturbateurs endocriniens Les toxiques pour l’estomac ou les reins
E104 – E131 – E210 à E219- E239 -E320- E952 E102 -E110 – E122- E124- E127 -E129 -E142- E210 à 213- E221- E228 E 214 à E219 E101- E173 – E339 à E341- E520 à E523 -E554 à E559- E1412- E1414

alimentation apéritif aubergine beauté betterave bio béchamel cake chocolat cosmetique courgette crumble crème Dessert developpement personnel entrée gateau gratin houmous huile essentielle lasagne laurent gounelle lecture livre légumes madeleine muffin naturopathie plat pois chiches produit de beauté protéine pâte recette sante naturelle sauce sejour shopping soupe tarte tomate vacance vegan voyage zero dechet



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *